Reprendre le temps de cuisiner

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Les plats cuisinés industriels sont souvent au menu des français. Par manque de temps, parce que c’est pratique, et aussi parce qu’ils nous sont vendus à longueur de journée par la publicité. Le problème est qu’ils sont ultra transformés, et notre santé finit par en payer le prix. Nous vivons plus vieux, certes mais pas en bonne santé ; obésité, diabète, maladies cardio vasculaires, cancers, … sont les maux de ce siècle.

Pendant le confinement, une bonne partie des français qui ont dû suspendre leur activité professionnelle, ont pris le temps de cuisiner. De retour au travail, ils gagneraient à garder cette habitude. Car, si cuisiner prend du temps, cela a aussi beaucoup d’avantages.

Déjà parce que c’est bon…

Choisissez des recettes simples avec de bons ingrédients, et il n’y aura pas de surprise.  Et même, si parfois il y a des loupés, et bien ce n’est qu’en cuisinant qu’on s’améliore.

Ensuite, on sait exactement ce que l’on mange.

Cuisiner à partir de produits bruts permet de savoir exactement ce que vous consommez. Pas de E quelque chose, ni de sucre et de sel cachés, ni d’huile de palme, …. Un bon point pour votre santé !

Enfin, c’est plus économique.

Les portions des plats industriels sont toujours très petites ; beaucoup d’emballages mais peu à manger. En cuisinant, on peut réaliser pour le même prix ou moins cher des portions plus grosses et de meilleure qualité, gustative et nutritionnelle.

En plus, cela réduit le gaspillage. Il y a des tas de recettes qui permettent de terminer ce qui reste dans le frigo : les quiches, les tartes, les poêlées,… cela évite de jeter. Un plus pour votre porte-monnaie.

C’est aussi un moment de convivialité.

Les adultes peuvent se parler, les enfants peuvent aider, même s’il faut les surveiller du coin de l’oeil.

C’est découvrir de nouvelles saveurs.

Qui connait le goût des panais, des pois cassés, des rutabagas,… ? Qui sait que les scorsonères (dont le plus connu est le salsifi) sont délicieux  et n’ont vraiment rien à voir avec ceux de la cantine ? Toute cette diversité de produits est ignorée par l’industrie agro-alimentaire car peu pratique à intégrer dans la chaîne de transformation  ou pas assez populaire.

Alors prêt à cuisiner ?

Premièrement, pour cuisiner, il vous faut des produits frais. Le mieux est de les acheter directement chez le producteur, ou sur les marchés, ou de se faire livrer des paniers de légumes, ou encore d’adhérer à une amap.  Si vous le pouvez, privilégiez les produits bio, locaux et de saison. En dépannage, les légumes et fruits congelés sont aussi une solution.

Ensuite, il y a sur internet des tas de sites pour des recettes au quotidien, rapides et faciles. Le plus connu est Marmiton , mais il serait dommage de se limiter à ce seul site.  Il y aussi les vidéos sur youtube qui permettent de visualiser les différentes étapes d’une recette avant de commencer. Plus aucune excuse, il est maintenant très facile de trouver l’inspiration et de connaître les techniques de cuisine les plus simples.

Au quotidien, gagnez du temps en préparant de plus grandes quantités et congelez-en une partie ; vous vous féliciterez les jours de flemme ou quand vous rentrez trop tard.

De même, un ingrédient peut servir dans plusieurs recettes. Ainsi, si vous avez prévu des lentilles au repas, réservez-en une partie pour faire des galettes végétales le lendemain. Vous mangez du riz, prévoyez de faire des légumes sautés avec le reste du riz le lendemain. Le plus simple, c’est d’anticiper, de prévoir ses repas sur 2 ou 3 jours pour optimiser son temps de préparation.

Manger est un plaisir. En cuisinant, vous faîtes les recettes à votre goût, vous faîtes des économies, vous réduisez vos déchets et vous prenez soin de votre santé…

Catherine

Catherine

Ajouter un commentaire

Ne ratez aucune nouvelle de la liste du Bassin. Abonnez-vous à notre newsletter!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Shopping cart

Panier

Recevez notre Newsletter chaque semaine

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Recevez des informations sur les producteurs, les nouveaux produits, les dates de livraison.